Croatie 2018


3 ans après notre première expérience voilier dans les îles Dalmates, l'envie nous a pris de recommencer en entraînant dans notre sillage quelques amis de toujours ( Kitxi, Itziar, Joseba y Aitor. Il faut dire qu'avec ses 1185 îles, îlots et récifs, nous sommes loin d'en avoir fait le tour.
Et c'est Carla, ami de Joan notre organisateur qui est chargé de skipper ce tour,




Jour 1:

Au départ de Trogir, nous longeons l'île de Solta jusqu'au détroit avec sa voisine Brac et faisons escale à Dolina Blaca, une jolie cale où nous sommes accueillis par le chant des cigales et où nous passerons la nuit.










Cala Dolina Blaca / isla de Brac
Jour 2:

Aujourd'hui le vent est favorable et nous naviguons á voile. Nous longeons l'île de Brac qui nous surprend par ses vignobles haut perchés et abrupts jusqu’à hauteur de Bol avant de changer de cap et faire route vers Jelsa ( île de Hvar).











Avant d'atteindre le port, une halte dans l'îlot voisin de Zecevo pour un bain rafraîchissant dans des eaux cristallines.


îlot de Zecevo
Le port de Jelsa est en vue.








Jour 3:

Nous longeons tout le nord de l'île afin de rejoindre Stari Grad. Le côte est extrêmement découpée, offrant de multiples entrants, invitation à la baignade et au padel.

















Entrer à Stari Grad vaut vraiment le détour, un baie entrante de plus de 7 km de long.
A peine désambarqués nous tombons sous le charme de cette bourgade, de son port et surtout de ses étroites rues médiévales...




Stari Grad














La nuit nous surprend trop rapidement...







pas de problème, demain je me lèverai tôt pour promener mon appareil photo.













Jour 4:

Nous poursuivons le contour de l’Île de Hvar faisant cap aujourd’hui vers l’île paradisiaque de Scedro. Nous apercevons à notre gauche la ville de Hvar, le Saint-Tropez de l'adriatique. Les îles infernales voisines offrent à ce détroit un charme indiscutable.
À Scedro, parc naturel protégé, nous mouillons dans une cale super protégée oú certaines fêterons Bacchus.








Isla de Scedr



Jour 5:

Après un spectaculaire lever de soleil. Nous faisons route vers Vis, ville principale de l'île du même nom. Située au nord de l'île, dans la baie de Saint Georges, la ville est bien agréable, même si aujourd’hui il fait un peu chaud pour la promenade.








Entrada al puerto de Vis














Un bain s'impose et nous mouillons dans la cale de Stonica...




Cala de Stonica
avant de poursuivre jusqu’à la cale Mala Smokava, de l’autre côté du phare. Un autre endroit rêvé.





Jour 6:

A peine le soleil s'est-il levé que nous faisons route vers Milna (île de Brac). Naviguer de bon matin offre sa récompense. A Milna la halte est des plus courtes, le mouillage au port étant très compliqué.

Mala Smokava











Puerto de Milna  / Isla de Brac





Nous décidons de ce fait de poursuivre en direction de l'île de Solta oú nous mouillons dans la cale de Sipkova, et comme toujours un bain rafraîchissant 



Cala Sipkova / Isla de Solta


avant de poursuivre vers les îles de Drvenik Veli où nous passerons notre dernière nuit



Islas Dvrenik Veli

Jour 7:

On se lève tôt, il faut rejoindre Trogir, dans le continent voisin. Il faut être au port á 8h30.
C'est toujours trop court, et c'est avec un pincement au cœur que nous débarquons...





Mais il nous reste encore quelques jours à terre et de nombreuses merveilles á découvrir.

Sans perdre de temps, nous rejoignons l'aéroport pour prendre possession de nos voitures de location, et en route


C'est à Skradin que l'on prend le bateau qui mène au parc et qui nous laisse près des chutes d’eau Skradisnksi buk. La cascade Skradinski buk s’écoule sur 17 étages et 800 mètres de longueur et a un dénivelé total de 45 mètres environ. 

Cascada Skradinski buk 7 Parque natural de Kra










Connaissant déjà cette cascade nous choisissons une autre destination.


Au nord-est de Bosnie-Herzégovine se trouve le parc national de l’Una. L’Una est une puissante rivière aux eaux émeraude qui forme frontière naturelle entre Croatie et Bosnie sur 8km . Comme nous ne pouvons franchir la frontière avec notre voiture de location nous atteindrons la cascade de Strbacki Buk par le hameau de Donji Štrbci (25 habitants), en Croatie. 




Cascada de Strbacki Buk / Parque natural Una





 Avec une hauteur de 24,5 m Strbacki Buk est une des cascades les plus élevées des Balkans 



 
Réunification du groupe à Rastoke. Le village de Rastoke est le fruit du mariage harmonieux entre l'homme et la nature, datant de plus de 300 ans. Son exubérance se reflète dans la confluence de bouillonnement des rivières Slunjčica et Korana, où une multitude de chutes d’eau, lacs et cascades minuscules sont un exemple frappant de la beauté naturelle.On se croirait dans une maquette, en plein conte de fées. De petites maisonnées, de la verdure, des chutes d’eau, des moulins aux toits de chaume et de charmants ponts qui enjambent des rivières et sous lesquels attendent peut-être des trolls.

Pueblo de Rastoke







Jour 8:


Aujourd'hui, visite du Parc national de Plivitce où nous prevoyons de randonner pendant 6 à 7 heures. Nous choisissons le circuit H d'environ 9 km

Les lacs de Plivitce, seize lacs qui s'étagent entre 500 et 650 mètres d'altitude, reliés entre eux par 92 cascades ainsi qu'une multitude de ruisseaux et de torrents.

On croirait une œuvre d'art. C'en est une. Mais sans autre artiste que la nature.

On commence la visite par une balade en train panoramiquequi nous conduit à la partie des 12 lacs supérieurs (Gornja jezera).

















Aprés une balade en bateau electrique sur le lac Kozjak,on atteind les quatre autres «lacs inférieurs» (Donja jezera) pour une randonnée à travers la gorge qui nous mènera jusqu’à la Grande chute,









 et enfin la randonnée le long du sommet de la gorge de son côté oriental









Nous quittons Plivitce por rejoindre Tisno, sur la côte, oú nous passerons la nuit.
Mais avant de se cocher une dernière excursion, le ravissant port de Muster.
Chemin faisant, la vue sur les iles Kornati est fabuleuse.





Jour9:

Depuis notre maison de location, la vue sur les Ilots est splendide mais nous continuons notre périple. Premiére halte, Pirovac, un agréable port rapidement visité.







Nous pousuivons vers Drage oú un bain rafraichissant permet de recharger les batteries incite à avant de poursuivre vers Biograd.








Pas grand chose à voir, ce qui nous incite à rebrousser chemin direction Sibenik aprés avoir fait une halte restauration à Vodice





Sibenik, l'une des plus belles villes de Dalmatie centrale, connue comme étant la première ville fondée par le peuple croate, dominée par une forteresse, conserve un riche patrimoine rappelant son passé vénitien. Sa cathédrale, inscrite au Patrimoine de l'humanité par l'Unesco, en est le fleuron. À cela s'ajoute le charme d'une cité qui invite à la flânerie et à l'errance, avec ses étroites ruelles dallées, bordées d'escaliers. La vieille ville est de toute beauté. 

 

 

 
 


 

Ne laissant rien au hasard, c'est avec préméditation que j'avais prévu cette visite pour assister au soleil couchant et vraiment....bien vu.
 
















Retour à Tisno pour se reposer.
 Jour 9:
Le but, rejoindre Trogir oú nous passerons la nuit 
En route, halte obligatoire dans le village de Primosten, petite localité située à seulement 27 km de Šibenik. La partie ancienne de l'endroit est une petite île qui a été reliée au continent par un pont (fut ensuite été remplacé par un monticule)- voilà comment Primoštenest devenue une ville insulaire. L'endroit a conservé son atmosphère méditerranéenne et toutes les caractéristiques d'un village de pêcheurs méditerranéen médiéval. 





 
Comme tous les jours, un bain réparateur et en route vers Trogir  oú nous attend motre dernière location.
Le centre historique médiéval de Trogir était en fait une île d'un km carré , entre l'île de Ciovo et le continent jusqu’à ce qu’on y construise un pont qui le relie de manière permanente au continent. Avec ses petites rues tortueuses et ses anciennes demeures, Trogir est une petite ville pleine de charme qui illustre de manière saisissante la richesse culturelle de la côte dalmatienne.
C'est une des plus vieilles villes Méditerranéennes qui continue ininterrompue depuis quatre mille ans













Jour 10:  

Sans plus d'ambition,c'est Split qui retiendra aujourd'hui toute notre attention.

Imaginez : une ville bâtie à l’intérieur et autour du palais d’un empereur romain édifié en l’an… 305,le fameux palais de Dioclétien, un des bâtiments les mieux conservés et des plus impressionnants du Bas-Empire romain en Europe.
Pourtant Split n’est pas une ville-musée, bien au contraire, c’est un lieu plein de vie qui bouillonne entre les couches historiques de ses édifices. 







 


 




Retour vers Trogiir pour notre derniére nuit en Croatie

Jour 11:

Nous quittons la Croatie, direction Bordeaux . Certes , bien des choses restent à découvrir.Au nord, la péninsulee de l'Istrie, au sud, Dubrownik (fabuleux) et la baie de Kotor, frontière avec la Montenegro, mais c'est le choix que nous avons fait, prendre le temps et flâner.


 



 






















Aucun commentaire:

Publier un commentaire